PAIN AU LEVAIN SANS GLUTEN (Quinoa, Sarrasin)

Depuis que je me suis lancée dans l’aventure du levain sans gluten maison on ne m’arrête plus …. apprendre, découvrir, explorer … je suis fascinée par ce nouveau monde qui s’ouvre à moi !
Ce WE, j’avais sorti « Séraphin le levain » du frigo histoire de le réveiller un peu et de continuer mes expérimentations ! Il était plutôt en forme malgré le temps pas top et moi aussi … par ce que clairement entre la recette de Focaccia et celle-ci j’avoue que j’étais comme une enfant à noël !
Pour ce pain, je tremblais à chaque étape en espérant que le résultat soit à la hauteur et …. j’étais joie quand j’ai enfin pu le découper, après des heures de pousse et d’attente, et que j’ai découvert la mie hyper aérée, et le moelleux de fou ! Oui … la cuisine ça se vit aahahah mais seuls ceux qui mangent sans gluten peuvent comprendre cet état de satisfaction à la vue d’un pain moelleux, à la mie aérée et qui ressemble à un « vrai » pain !
Autre petite joie personnelle …. c’est que ce pain ne contient pas de fécule contrairement à la plupart des pains sans gluten que l’on trouve.
Non pas que je n’aime pas utilisé la fécule, qui est certes très utile, mais j’essaie autant que possible de l’éviter, son index glycémique étant très élevé. Généralement les recettes de pain sans gluten en contiennent beaucoup …. je préfère donc cette option sans qui permet de garder un pain à l’index glycémique plus correct.
J’ai utilisé 2 farines que j’affectionne vraiment (sarrasin et quinoa) et que je trouve vraiment très intéressantes. Déjà la farine de sarrasin est très facile à trouver et très économique pour une farine sans gluten (attention par contre à la choisir Bio et de bonne qualité). Par ailleurs le sarrasin et le quinoa ne sont pas des céréales, mais des pseudo-céréales et elles ont l’intérêt de présenter toutes 2 des protéines végétales complètes et donc directement assimilables (contrairement aux céréales).

Voici la recette, par contre je vous préviens pour les presser, passez votre chemin, il vous faudra un peu de patience pour déguster votre pain !

Pour 1 pain :
– 150g de levain actif
– 230g de farine de sarrasin
– 170g de farine de quinoa
– 65g de « mix magique » -> mixer et réduire en poudre : 35g de graines de lin, 20g de graines de chia et 10g de psyllium
– 5g de sel
– 2 CàS d’huile d’olive
– 400 à 450 ml d’eau filtrée ou de source (très important)
– 1 pincée de bicarbonate alimentaire

-> Dans un saladier, verser le levain, les farines, le mix magique et le sel
-> Mélanger
-> Ajouter l’huile d’olive et verser l’eau progressivement tout en mélangeant à l’aide d’une cuillère en bois (vous pouvez également utiliser un robot pâtissier avec un crochet à pétrir)
Nb: il vous faudra adapter la quantité d’eau (entre 400 et 450ml) selon la qualité de votre farine, car d’une farine à l’autre c’est très variable. J’ai utilisé 450ml mais je sais que la mienne à tendance à boire beaucoup !
-> Ajouter le bicarbonate et mélanger rapidement une dernière fois
-> Laisser la pâte dans le saladier
-> Faites bouillir de l’eau dans la cuve du vitaliseur (environ 1/3 de la cuve) puis éteignez le feu
-> Poser le saladier sur le tamis du vitaliseur, fermer le couvercle et laisser lever pendant 3 heures sans ouvrir le couvercle
Option: si vous n’avez pas de vitaliseur, vous pouvez laisser votre pain lever recouvert d’un linge dans un endroit chaud ou dans votre four préalablement préchauffé à 50/60°C puis éteint
-> Votre pâte doit avoir bien levé et être aérée, verser la ensuite à l’aide d’une spatule dans un moule chemisé de papier cuisson (j’utilise un moule à cake en émail de 30cm de long)
-> Procéder à la 2ème pousse en plaçant pendant 2h votre moule dans votre four préalablement préchauffé à 60°C puis éteint (ou dans un endroit chaud selon la température)
-> Sortez votre moule du four le temps de faire préchauffer le four pour la cuisson
-> Faites préchauffer le four à 210°C
-> Enfourner pendant 15 min à 210°C puis baisser la température du four à 180°C et prolonger la cuisson de 30 minutes
-> Sortez le moule du four, laisser refroidir dans le moule pendant environ 30 minutes puis transférer le pain sur une grille et laisser le refroidir complètement avant de le trancher

On est pas sur du pain minute …. mais ça en vaut vraiment la peine !!
Vous pouvez ensuite le conserver dans un torchon ou le couper en tranche et le congeler.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :